SISTEMA CONSOLID .."Camino de Futuro"

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                   

                                                    

 Imperméabilisation, stabilisation et compactage de Terres

 

 

 

Qui est le SYSTÈME CONSOLID ?


 

- Est-il un Système de Stabilisation et Compactage de Terres (Bases et Sub-bases)


- Est-il un Système d'APPLICATION FACILE


- Est-il un Système Imperméable


- Est-il un Système de Compactage Rapide


- Est-il un Système de Longue Durabilité



NOTE INFORMATIVE

Ecosoil de Compactaciones s.l. et P.a.c.c. s.l. , son seulement responsable de la qualité des produits finis et si le fournisseur sont chacune de ces des deux entreprises.

En cas que le fournisseur des produits, n'est pas Ecosoil de Compactaciones S.L ou P.A.C.C. S.L. , ceux-ci n'assumeront pas la qualité des produits finis et a point d' application.

Par conséquent nous ne pourrons pas garantir la QUALITÉ ET l'EFFICIENCE du SYSTÈME CONSOLID.



 

LA STABILISATION DES SOLS


Définitions


La stabilisation de sols consiste à transformer le sol que vous disposez en matériel de construction acceptable pour tout type de travail en terre y chemins, et exercer aussi un contrôle sur l'érosion du terrain.

Une stabilisation réelle du sol change énormément ses propriétés de manière irréversible, devant se distinguer ainsi d’une simple amélioration.

Puisque le sol est le lien faible dans la construction de tout chemin, tout processus quón peut effectuer à la recherche de l'amélioration des caractéristiques et du comportement du sol qu’on dispose est très important. Il est, précisément, dans le sol où ce commence la détérioration d'un chemin nécessaire, fondamentalement, à le ramollissement sous l'action de l'eau. Une couche de roulement peut être fixée facilement, mais non une autre couche de remblai d'un chemin ; les couches de sol les plus profondes sont celles plus coûteuses et difficile de se réparer.


Toute action qui améliore le rendement du sol aura comme résultera dans une plus grande durabilité de la construction complète et vous ne dépendez pas des matériaux de constructions conventionnelles, parfois non disponibles près du lieu, comme gravier ou pierre divisée, réduisant ainsi son utilisation seulement à des applications où elles sont essentiellement nécessaires. En utilisant le 100% des sols du lieu, par contre, vous sautez de pas sur les limitations sur les matériaux conventionnels et en même temps permet de prévoir des dommages dans l’environnement en évitant un pourcentage important des carrières de matériels communs avec grandes apportassions des concassés conventionnels.

 


Dans la stabilisation de sols nous essayons toujours d'utiliser la totalité du matériel disponible dans le lieu pour prévoir tout défait étant donné la pénurie des matériels de construction adéquats. Principalement dans les pays tropicaux celle-ci est la seule façon d'éviter le problème.

Généralement, les sols disponibles dans le lieu de construction ont le grand inconvénient d'être très sensibles à l'influence de l'eau; l'eau se ramollit les sols argileux les plus durs y il détruit sa stabilité mécanique. Par conséquent, une stabilisation effectif est le contrôle total de cette sensibilité du sol à l'eau, celle-ci est la clé pour un stabilisation à succès et pour la transformation du sol que Vous Il dispose en matériel de construction libre de risques.

Les chemins de terre ne représentent pas un problème dans des conditions sèches, il existe une formation de poussière. Mais avec en ce qui concerne la stabilité des sols, particulièrement sols cohésifs, les problèmes commencent quand l'eau attaque le chemin. Par conséquent, toute action contre le influence de l'eau prévoira ces problèmes y il préservera la bonne stabilité dans un niveau sec.

L’eau ramollie ucit la terre dans la part inférieur, avant que le sol se casse

 


Les hautes contenues d'humidités sont justement localisées où elles causent les plus grands problèmes, et ils peuvent seulement être prévus en évitant la filtration de l'eau par capillarité depuis la surface et en réduisant la perméabilité du sol.

Celui-ci est un des principaux effets visibles du système CONSOLID: un contrôle précis, à volonté, de la sensibilité du sol essayé à l'eau jusqu'à une imperméabilité totale, d'être nécessaire.

Un autre important facteur dans la stabilisation de sols est l'économise de coûts. L'utilisation des sols que vous, disposez dans le lieu des constructions de chemins au lieu de matériaux pris d'un autre lieu, le porte à des économies substantielles, ceux que peuvent facilement atteindre de 15% à 30% des coûts comparables. Ceci signifie l’avantage de kilomètres de meilleurs chemins et route avec le même budget.

Seulement quelques systèmes pour stabilisation de sols sont en utilisation; les sols sont tellement différents dans leur cohérence et comportement, qui il n'y a pas eu un grand succès avec toutes les centaines de produits utilisés avec ce but et seulement un petit nombre est resté, mais


¿ont agi de manière satisfaisante?


Pendant les dernières 50 années on a effectué beaucoup de tentatives pour améliorer le comportement du sol et d'éviter l'échange de sols inadéquats par des matériaux de construction conventionnels. Les produits utilisés avec ce but peuvent être divisés deux groupes :

  • Produits qui unissent les particules du sol comme agents ligantes
  • Produits qui essayent de changer le sol chimiquement, en réagissant y en améliorant ses propriétés.

Quelques produits hors de ces groupes montrent les deux effets, comme par exemple ce qui son des ligands hydrauliques.

Tous ces produits ont un problème commun : ils sont applicables seulement sous certaines conditions plus ou moins rigoureuses, cela avec certains types de certains sols et granulés de sols, et souvent manquent étant donné le fait que le sol d'un chemin très rarement présente une composition homogène point à point, ce qui rend pratiquement impossible de pouvoir prédire le résultat du traitement.

Le suivant graphique montre les principaux groupes de stabilisateurs, ses avantages et inconvénients.

Principalement, les inconvénients de ces systèmes ont étés responsables du développement du système CONSOLID comme ce qui est seul pour être utilisé avec succès dans tout type de sol.

 

 

Méthodes Conventionnelles Liants et gommes Reacteurs Chimiques Ciment Diférents Chaux Sistémes Bitumen Asphalte Polimères Resines Problèmes: a) Nous devons avoir une stricte relation entre la superficie specifique du sol a traiter et la quantité du ligant b) Contamination organique c) Le réacteur a besoin d'une réaction appropriée et toujours du même moyen, et tout les sols son diférents. Pour celà: le Système Consolid n'est donc pas, un Ligand, un réacteur



Le Système CONSOLID comme stabilisateur de sols


Ce système consiste selon la combinaison suivante :

CONSOLID Liquide + SOLIDRY

Le système CONSOLID a été spécialement développé dans le but de stabiliser des sols, en évitant les pas donnés par les autres produits (ligantes et réacteurs chimiques) qui n'ont pas eu trop de succès.

En principe tout type de sols cohésifs et semi-cohésifs peuvent être des traités avec le Système CONSOLID.

Il est pensé pour être utilisé comme seul traitement, bien que, éventuellement dans certaines applications il peut être complété avec d'autres techniques et/ou matériels.

Le système CONSOLID est recommandé pour être appliqué dans tous les cas où le sol est utilisé comme matériel de construction, ou où le sol cause des problèmes de stabilité, particulièrement dans la construction de chemins de terre et maintien (base, ait sub-base et sub-rasante) ; constructions de terre où il est nécessaire de prévoir l'érosion du vent et de l'eau; canaux d'irrigation en prévoyant les boues résiduelles ainsi que dans la construction de briques de terre (non cuite) de haute qualité pour la construction des mures.

Les utilisations les plus communes du Système CONSOLID sont:

  • CHEMINS ET ACCÈS de TERRE, RURAUX et de MONTAGNE (encore sous transit lourd en permettant son utilisation et en préservant le chemin sous tout type de climat: pluies prolongées, haute humidité, neige et une grande ampleur thermique).
  • Stabilisation BANQUINAS et PENTES
  • Construction BASES ET SUB-BASES
  • Construction de PISTES D'ATTÉRRISSAGE D'AÉROPORTS
  • Construction de PARKINGS
  • Construction de NOUVELLES ROUTES (AUTOROUTES, AUTORAILS, etc.)
  • Réadaptation de VOIES EN MAUVAIS ÉTAT
  • Stabilisation, amélioration et réutilisation de terres de basse qualité
  • Construction de BARRAGES, REVERVOIRS et IMPERMÉABILISATION de systèmes d'irrigation
  • Construction de ZONES INDUSTRIELLES, SECTEURS DE CHARGEMENT, ETC.
  • Construction d'URBANISATIONS
  • Construction de DOMAINES DE GOLF
  • Construction de VOIES FERRÉES
  • Prévention de l'ÉROSION DU SOL

Comme conseille pour l'utilisation du système CONSOLID dans presque tout type de sols: Ce système permet une grande économie des coûts puisqu'on utilise le sol local.

Ainsi parce que, le potentiel d'économie du système CONSOLID peut être résumé:

  • Peu ou aucun échange de sol par l'utilisation entre 75% et 100% du sol local disponible à pied d'oeuvre.
  • Il spécifie moins de matériel à l’achat; avec eux on protège les ressources naturels et l'environnement.
  • Économie de frais d'extraction de terres, et transport par l’échange de sols (moins de contamination).



 


 

LE SYSTÈME CONSOLID


Produits


Comme on a déjà dit le système se base sur l'application d'une combinaison d'additifs :

Tout sol cohésif a la propriété d'être récemment pétrifié, tout ce qu'il a besoin pour ce faire est une période temps très long et des pressions très hautes. Il est possible, toutefois, d'accélérer ces procédures au moyen de processus catalytiques. Si vous, pouvez activer le sol au moyen de catalyseurs ou seudo-catalizadores et modifier par un processus complexe son comportement peu être satisfaisant, il peut alors s’obtenir un bon matériel à partir presque de tout type de sols avec la même quantité d'additifs.

Voyons premièrement les caractéristiques générales que réunit le Système CONSOLID comme stabilisateur de sols et que des propriétés ont les produits utilisés dans le système.

Nous insistons le fait dont nous parlons d'un système, parce qu'il est évident que le problème est très complexe et par conséquent il ne peut pas être résolu avec un simple produit.


Avec en ce qui concerne la stabilisation de sols le Système CONSOLID présente les caractéristiques fondamentales suivantes:

  • le traitement fonctionne avec pratiquement tout type de sol cohésif, indépendamment de la composition physique et chimique
  • le système n'est pas un ligante en raison des inconvénients déjà décrits de ce type de produits
  • par les mêmes motifs le système ne réagit pas chimiquement avec le sol
  • le traitement fonctionne comme activeur ou catalyseur de la pétrification de la terre puisque la pétrification naturelle du sol requiert beaucoup de temps et pression, de manière d'obtenir un sol avec une plus grande densité
  • le traitement agit sur la sensibilité du sol à l'eau, en réduisant le vitesse de promotion capillaire et l'absorption de la surface
  • le traitement est permanent


En outre de ces caractéristiques le Système CONSOLID réunit d'autres moins spécifiques mais non moins importantes pour son utilisation dans tout lieu:

la quantité de produit demandés son pratiquement indépendante au sol à traiter en étant nécessaire, les quantités peuvent être facilement adaptables au cas de demandes spéciales, le système fonctionne efficacement avec des quantités non très précises et de manière tel de faciliter son application

  • il n’est pas toxique
  • ce n'est un polluant environnemental
  • il est hautement effectif et économique
  • il demande pas des équipements spéciaux ou des adaptations coûteuses aux équipements existants des engins stabilisateur pour la construction de travaux .

Pour comprendre comme il est, et comme agit le Système CONSOLID, il est nécessaire d'avoir comme minimum une petite connaissance des processus qui arrivent dans le sol et qui produisent leur instabilité mécanique.

Une partie d'eau qui traverse le sol est retenu étant donné l'action de forces de différentes natures. On peut distinguer deux grands types de forces: forces capillaires et forces non-capillaires. Les forces capillaires retiennent l'eau dans le sol, par contre, les forces non-capillaires (par exemple, l'attraction électrique entre les particules du sol et les molécules bipolaires de l'eau) font que l'eau forme un film qui couvre les particules qui forment le sol en les isolant et en empêchant ainsi le mécanisme naturel d'union.

On sait que, pendant le compactage du sol, l'eau joue un important rôle à travers la formation de ce film qui couvre les particules, spécialement dans les sols fins. On ne peut pas ne pas unir un sol complètement sec, mais non plus un excessivement humide qui n'est pas capable de maintenir leurs propriétés mécaniques, il existe un contenu optique d'humidité

CONSOLID LIQUIDE + SOLIDRY

(Proctor Optimum) où on obtient une plus grande compactassions du sol. Avec l'ensamblage d'eau ces fines sont rendus plus lourds et permettent que les particules de sol glissées les unes sur les autres plus facilement. Ce processus est communément connu comme lubrification. Puisque l'épaisseur du film d'eau sur une particule lourde est négligeable par rapport au diamètre de cette dernière, les effets de la lubrification sont limités aux sols fins. Ce mécanisme, ajouté à la présence d'eau dans ce qui est intersticios mène à la désagrégation du sol et à son instabilité mécanique.

De quelle manière agissent les additifs du Système CONSOLID ?

  • Le application de CONSOLID LIQ permet une agglomération des particules fines et de cette manière une réduction de la surface active (*) du sol; on détruit le film d'eau adhérée, dans la mesure du possible, activant ainsi le pouvoir d'union propre du sol.
  • Dans les teneurs en eau du sol, spécialement sa saturation capillaire, sont hautement handicapés. Un traitement postérieur avec SOLIDRY permet un stabilisation précise en accord avec les demandes du lieu de construction. Le CONSOLID LIQ renforce la protection contre l'eau en bloquant ce qui son capillaires, permettant en outre que l'eau le surface ne pénétrez pas dans la couche traitée.
  • Le SOLIDRY, comme est un produit sec, est applicable dans des cas où le sol traiter il est trop humide ou où d'autres raisons le requièrent, comme par exemple plus grands contenus en sel dans le sol ou les secteurs souvent inondées.


Le traitement du Système CONSOLID non seulement affecte la sensibilité du sol à l'eau, bien que celle-ci soit une des propriétés plus importantes. Tellement complexe comme le comportement du sol est chacun des mécanismes qui le produisent et devra être chacun des mécanismes qui essayent de modifier un tel comportement. Par exemple, pour obtenir un meilleur compactage il doit être obtenu élargir la taille de grain en activant le pouvoir d'union propre des particules.

L'importante caractéristique des sols traités avec le Système CONSOLID est que le transit sera augmentera chaque fois et le degré de compactage et ce qu’il sera encore maintenu sous l'action de l'eau.


(*)La surface active une particule ou un aggloméré de particules est la surface extérieure à travers laquelle il inter-agit avec le milieu, autant que la plus grande est une particule plus petite sera sa surface active. Par ex., la capacité d'absorption de l'eau est directement proportionnelle à la surface active d'une particule.


Sols à traiter


En principe, tout type de sols cohésifs ou semi-cohésifs peuvent être traités avec le Système CONSOLID et modifié jusqu'au point souhaité. Le degré de stabilisation se détermine d'accord avec les demandes de la constructions.


L'expérience dans beaucoup de pays et avec beaucoup de types de sols (depuis bons à très mauvais) et dans des conditions différentes confirment que la stabilisation peut être obtenue à travers du traitement avec le Système CONSOLID.

Il existe une composition optimale du sol à traiter ?

On doit ici appliquer les critères physiques normaux de classification de sols, comme meilleur il est sa composition granulée, plus hauts ce sera la stabilisation mécanique du sol. Une granulation défavorable ou une sur la mesure d'une certaine fraction peut être améliorée avec d'autres sols disponibles dans le lieu de manière d'atteindre un meilleur état initial pour la stabilisation mécanique. Tout ce qui est meilleur est le point initial en ce qui concerne la capacité de support, mieux sera l'effet du traitement avec le Système CONSOLID avec les mêmes quantités d'additifs.

La principale efficacité du Système CONSOLID tend à une influence sur ce qui son fins d'un sol, puisque ceux-ci sont les principaux responsables de leur instabilité mais après le traitement ils sont transformés en ligands naturels; tandis que la partie lourde ne cause pas de problèmes. Puisqu' on signale à obtenir un sol plus dense, les contenus de fins (argile, dépôt) ne devraient pas être plus petits que le 20 ou 30 % pour obtenir une stabilité mécanique satisfaisante. Le maximum de matériel fin, spécialement glaise, est donné par la capacité du mélange du sol. Dans ce cas, on requiert d'ajouter du matériel sablonneux ou lourd pour que le sol soit travaillé. Par contraire, si on veut traiter des sols non-cohésifs comme le sable, on doit s'ajouter la quantité nécessaire de sol cohésif (argile).

Le sol à traiter devoir être intégré toujours dans son Proctor optimum ou à peine superficiellement mais jamais avec des teneurs en humidité trop basses. Le Système CONSOLID libère l'eau adhérée en facilitant le compactage, spécialement dans des sols qui contiennent du gravier ou des roches. Le compactage va an augmentation continue étant donné le transit, encore si le compactage initial a été effectué avec des humidités trop hautes. Cet effet de compactage ne peut déjà pas être affecté par le processus destructif du sol qui est gonflé quand il absorbera de l'eau (surtout devant la présence de gels); la densité augmente constantement; l'effet du Système CONSOLID est permanent.

Le Système CONSOLID peut être de grande aide même dans le cas de marais. Ces sols contiennent souvent une halte contenue de sédiments et ils sont extrêmement sensibles à l'absorption de l'eau et par conséquent adéquats pour le traitement avec le Système CONSOLID.

Par hypothèse qui devra être élaborée tout un projet adéquat aux circonstances: avec son drainage respectif, la construction d'un remblai (au moins un mètre au-dessus du niveau de l'eau), compactage de ce qui est subrasante, etc.


Application

Le mélange du sol avec les additifs du Système CONSOLID peut être effectué dans le même lieu de l'application. Toutefois le système offre la possibilité de mélanger les produits et le sol à traiter dans tout type de plante de mixage et être stocké dans l'attente de sa demande.

Pour cela l'application est totalement satisfaisante, il faut tenir compte en de la composition du sol à stabiliser, la meilleure composition pour un résultat très bon il est:

  • 1/3 de terre.
  • 1/3 de sable (fin et gros)
  • 1/3 de petites pierres triturées
  • Le sol doit contenir, au moins, d'un 20% à 25% d'argile

La manière la plus commune qu'application consiste de mélangé dans le même lieu de la construction.

Il s'habitue d'abord à s'émietter ou décaler le terrain à une profondeur de 25 cm et on applique ensuite le SOLIDRY. La dose à appliquer est de 16 à 24 kgs/m3, étant le standard de 20 kgs/m3. On mélange/malaxe tout bien jusqu'à obtenir une bonne homogenización du terrain. On applique ensuite le CONSOLID Liquide aussi à une profondeur de 25 cm la dose à appliquer est de 0.8 à 1,0 litres/m3.

Par hypothèse c’est la profondeur réelle du sol à traiter de chemin ou la route en particulier, ainsi que l'horizon où il commence le traitement, seront déterminées par les propriétés du sol, les caractéristiques du terrain, la tâche qu’il devra accomplir le chemin et la charge attendue d'accord avec les aspects statiques. On doit considérer que la capacité de charge de la couche de sol traité est beaucoup plus haute que celle du non traité, ce qui peut porter à des économies considérables de coûts de mouvement de sol en le comparant avec la profondeur de sol qui devrait apporter d'un autre lieu de ne pas être utilisé le traitement avec le Système CONSOLID.

Le traitement de sols avec le Système CONSOLID fait le sol résistant à l'eau dans la mesure souhaitée, toutefois, le drainage adéquat pour la totalité de la construction doit être pourvu par les méthodes conventionnelles, d' être requise, préalablement la construction des couches traitées.


Comment nous appliquons les additifs du Système CONSOLID?


L'application est très simple et ne requiert pas d'équipements spéciaux; tout équipement utilisé dans la construction traditionnelle de chemins ou route est adéquat.

Ensuite nous faisons une liste des équipements les plus utilisés pour ces tâches:

Pour celui escarificado du chemin et nivelé:

 

Pour l'application des additifs:

 

Pour le compactage et le mélange:

 

Scarification et nivelé

Il doit premièrement se décaler et homogénéiser la couche du sol à traiter à une profanidad de 25 cm, de sorte que postérieurement, on puisse obtenir un bon mélange/malaxage des additifs du Système CONSOLID. Cette tâche est habituellement effectuée avec une niveleuse avec scarificateur, bien qu'on puisse utiliser un engin scarificateur pour construire les routes d’oeuvre civil.

Application des additifs

Pour appliquer les additifs on peut utiliser tout type d'auto-réservoir ou citerne capable d'arroser les produits sur le terrain déjà préparé pour le traitement. De d'être possible il devrait travailler avec des réservoirs pressurisés, lequel réduit substantiellement les temps d'application en comparaison avec les réservoirs arrosant par gravitation.

Immédiatement après l'application des produits on doit procéder à mélangé/malaxer avec la couche de sol puisque, comme déjà il a été dit, un bon mélangé des additifs et le sol est une prémisse fondamentale pour obtenir une stabilisation effective.

Compactage et mélange

Ensuite du mélangé du sol avec les additifs, on doit procéder au compactage comme dernier pas. Pour cela on recommande l'utilisation de rouleaux compacteur d’un poids minimum de 12 tons avec vibrateur, nous devons atteindre la pression de 30 Kg/cm².

Le compactage de sols devra être effectué avec des teneurs en humidité dans son Proctor optimum à un niveau à peine supérieur. Si pour toute raison le compactage ne peut pas avoir lieu immédiatement après l'application des produits et le sol est séché trop, l'humidité perdue doit être récupérée pour ensuite procéder au compactage.

Si pour une certaine raison l'application ou le compactage devaient être interrompus, par ex. pour des raisons climatiques, ils peuvent être reprises à tout moment dans le même point où elles ont été interrompues en veillant de ce qu'on remplisse les conditions précédentes d'humidités.

De ne pas être requis un autre type de traitement facultatif on conseille le transit de véhicules de manière immédiate, lequelaccentuera progressivement le compactage du sol traité de manière irréversible.

Traitements facultatifs

On peut éventuellement requérir un certain type de traitement superficiel, comme par exemple une irrigation d’asphalte avec l'incorporation de stériles dans des sols qui peuvent s'avérer très glissants étant donné une haute contenue de fins d'argileux, où le type de véhicules qui transitent le chemin traité puissent causer une érosion nuisible.

Maintenance

Le maintien est très simple et bon marché, puisqu'on ne requiert pas d'équipements spéciaux ni une main d'oeuvre excessive. S'il s'agit de la réparation d'une petite partie du chemin, comme peut être un trou, et tu divises davantage d'étendues, seulement il suffit de décaler la terre de la couche à réparer et retourner elle à unir, en devant être prises en considération les teneurs en humidité selon ce qui est déjà exprimé précédemment. On recommande de stocker matériel déjà traité au moment de la construction, de manière comme, d'être eu besoin, il peut s'ajouter au moment d'une réparation.

Essais de laboratoire et de domaine

Peser de duquel entre le 95 à à 98% des cas les mêmes quantités d'additifs CONSOLID produiront l'effet souhaité, on recommande de vérifier chaque sol en ce qui concerne sa capacité pour être stabilisé.

Visuellement des sols très semblables peuvent montrer des propriétés très différentes et peuvent aussi réagir de manières très différentes.

De traiter avant un chemin avec le Système CONSOLID il est nécessaire de déterminer le traitement le plus effectif et économique, pour cela on doit prendre des échantillons représentatifs le long du chemin et les analyser dans un laboratoire de sols. L'information de ces essais est principalement la suivante:

  • Contenu d'humidité naturelle et optimale
  • Contraction après le séchage
  • Densité et résistance à la compression
  • Sensibilité à l'eau (vitesse de promotion capillaire, gonflemant, etc.)
  • Comportement avec les additifs CONSOLID

Dans un premier pas on classe le sol par s’à granulation et densité sèche; surtout si l’échantillon à une certaine caractéristique spéciale, comme contenu de sel ou matière organique. Une grande partie de ces déterminations peuvent être effectuées dans le lieu selon les méthodes traditionnelles. Se produisent ensuite les essais de laboratoire avec des blocs de sol non traité et traité avec les quantités standard d'additifs. Les essais sont semblables à ce qui son conventionnels dans ce type de déterminations avec quelques exceptions où on doit mettre en oeuvre quelques modifications spéciales.

De manière très simple on peut observer l'influence de l'incorporation du CONSOLID Liquide en effectuant un mélange d'eau avec des particules fines à laquelle on incorpore l'additif. On peut clairement observer l'agglomération irréversible des particules et que la phase minérale est séparé de l'eau. Le grossissement des particules est visuellement et physiquement mesurable.

Seulement après effectués tous les essais nécessaires dans des conditions de dimensionner le chemin et déterminer le type de traitement le plus adéquat.

Comportement du sol traité avec le Système CONSOLID

L'étude préalable du sol à traiter sur la base des demandes de conception des routes, est un élément fondamental du Système CONSOLID

Les additifs CONSOLID ont un impact énorme sur la sensibilité à l'eau du sol et ils la diminuent au minimum.

En général il peut être dit que varient pratiquement tous les paramètres caractéristiques du sol.

La brique une fois uni et séché lentement, on peut atteindre une teneur en humidité permanente qui est autour du Proctor optimum ou à peine par au-dessous. Par lui tant, ceci aboutit un plus grand compactage de la couche traitée qui apporte avec elle une plus grande résistance qui est maintenue pendant des périodes humides.

Ces valeurs d'humidité diminuent avec le pas de véhicules par le chemin. Ceci on peut apprécier dans le graphique qu'il suit où se montre le comportement d'un chemin traité avec le Système CONSOLID en Afrique du Sud après plusieurs mois d'utilisation.

Il peut parallèlement être apprécié dans le graphique 2.2 comme augmente la densité du même chemin, l'humidité diminue. La densité sèche augmente, normalement, entre des 5 à à 10 % de la valeur du sol non traité, en devant être remarqué que cette valeur est maintenue dans des périodes d'humidité.

 

Avec en ce qui concerne l'analyse des limites d'Attemberg après le traitement avec le Système CONSOLID on doit avoir beaucoup de précaution puisqu'un sol traité les atteint seulement par un mélange forcé avec eau. Normalement ces limites ne sont pas matière plastique visible, comme ainsi et aussi les limites de cohérence qui décrivent différents comportements du sol selon l'état dans lequel il est trouvé (liquide, semi-liquide, plastique et solide). De toutes manières les valeurs obtenues de cette manière peuvent montrer des changements très significatifs qu'elles peuvent être importants pour une certaine application spéciale.

Dans le graphique 2.3 on compare les ascensions capillaires d'un sol non traité, le même sol avec l'ensemble de ciment et après le traitement avec le Système CONSOLID être submergés en eau. On peut remarquer comme l'éprouvette de sol non traité se totalement et colapsa dans 5 minutes en étant produit ainsi sa désagrégation. Au sol traité avec ciment se produit la même chose au bout de 4 heures, tandis que l'éprouvette traitée avec le Système CONSOLID touchée par l'eau, peut pas être indéfiniment prolongé cette situation; de fait, on a observé ce comportement dans des éprouvettes submergées pendant des mois et y compris des années,

 


et suite à eux, une augmentation significative de la valeur se produit dans les sols traités supporte. Exprimé en termes en pourcentage Bearing Rapport) on observe que ce augmente entre un 20 à à un 50 % pour un sol dans des conditions d'humidité optimales, la valeur supporte augmente au moins trois fois dans des situations de haute humidité en ce qui concerne celui du sol non traité arrive, justement, est que le matériel traité n'étant pas touché par l'attaque de l'eau et maintient en manière permanent sa valeur comportement caractéristique du sol sec.

 

 

2.4.2 Ce graphique montre les variations des valeurs C.B.R. dans des sols traités avec le Système Consolid en comparaison avec des sols naturels non traités..

 

Il est très commun qu'on utilise ciment comme aide pour sécher et améliorer le comportement et le compactage du sol. Il est utilisé surtout comme agent stabilisateur dans des sols non-cohésifs. Toutefois, quand il sera appliqué à des sols cohésifs dont contenu d'argiles il peut différer d'un point à à un autre il peut présenter des problèmes graves. L'incorporation de grandes quantités de ciment produit une couche fragile qui tend à se casser dans des masses étant donné la charge dynamique (vibration) du transit ; ceci produit l'agrietamiento irréversible du chemin puisque les masses ne sont pas unies à nouveau entre eux. Ce comportement est l'opposé à à celui obtenu avec le traitement du système CONSOLID. À son tour, on peut observer dans le graphique 2.3 la différence de comportement devant la présence d'eau.

Non seulement le ciment on utilise pour stabiliser les sols, est très commune l'utilisation de résines et de chaux hydratée. Les valeurs supporte obtenus avec ces traitements sont inférieures à à ceux obtenus avec le Système CONSOLID, comme le montre le graphique 2.5

 




 


 

LE SYSTEME CONSOLID Questions – Réponses


1. Quelle est la définition d’un sol stabilisé ?

La stabilité du sol est atteinte quand la terre in-situ et rendu utilisable sans risque pour la construction. Encore faut-il distinguer entre un sol amélioré qui obtient des caractères mécaniques le rendant apte à l’utilisation, ce qui ne représente qu’une stabilité relative et précaire. Une stabilisation réelle transforme et améliore fondamentalement une manière durable les caractères physiques des sols.


2. Comment peut-on atteindre cette stabilisation ?

On a essayé au cours des dernières 50 années à améliorer le comportement des sols à caractères mécaniques médiocres afin de les rendre utilisable pour remplacer économiquement les matériaux conventionnels de constructions. Les produits utilisés se classe en deux groupes :

a) Les liants, ciments, chaux, résines, qui on un effet collant.

b) Les produits qui tentent à charger chimiquement le sn afin d’améliorer ses caractères.

Quelques produits on les mêmes réactions de ces deux groupes réunis. Tous ces produits ont un point commun. Leurs actions est conditionnée par la spécificité du sol et de son caractère (groupe de sol, granulométrie). Etant donné que la composition des sols est rarement homogène, le résultat restant en partie imprévisible.


3. Existent-ils des produits ou les matériaux qui stabilisent ou qui son utilisés comme tels ?

  1. Le ciment et la chaux améliorent le sol en combattant la teneur en eau et en agissant comme liants. Tous les autres produits « nous en connaissons á peu près 200) ont rapidement disparu du marché pour des raisons essentielles:
    • Ces produits étaient simplement des déchets chimiques enterrés. Ils n’avaient aucune action stabilisatrice.
    • D’autres produits furent trop spécifiques ou peu durables dans le temps.


4. Quels son les avantages du SYSTEME CONSOLID ?

  1. Le système Consolid est formé par la combinaison suivante:

CONSOLID 444 + SOLIDRY Ces produits ont été développés dans l’unique option de stabiliser les sols en faisant abstraction de la recherche conventionnelle concernant les liants et les produits á réaction chimique spécifique. Chaque sol cohésif se caractérise par la tendance á la rochéification (se transforme en roche). Pour y arriver, il faut énormément de temps et énormément de pression. Ce processus peut être accéléré par une action catalytique. Si par catalyseur ou speudocatalyseur on active la terre dans sa tendance naturelle et si en plus on améliore certains caractères négatifs de son comportement, on obtient une amélioration de tous les sols avec une constance quantitative du produit appliqué. C’est le cas pour le SYSTEME CONSOLID. L’application du CONSOLID 444 provoque une agglomération irréversible des grains (coagulation) et réduit de cette manière les surfaces granulométriques. Le film d’eau interstitiel (eau absorbée) est détruit et libère la tendance naturelle du sol à s’agglomérer. La tendance à la capillarité est freinée et fortement réduite. Un traitement supplémentaire avec le CONSOLID ou le SOLIDRY abouti à une stabilisation sur mesure selon les exigences du chantier.


5. Quels sont les sols qui se prêtent à ce traitement?

  1. Tous les sols cohésifs ou semi-cohésifs subissent l’influence de traitement. Le degré de stabilisation à atteindre est défini par le responsable du chantier.
  2. La seule condition: le sol doit être mécaniquement malaxable pour incorporer les produits. Les sols lourds, trop gras, collant, seront à mélanger avec du sable.


6. Quelle est la composition idéale d’un sol pour l’application du SYSTEME CONSOLID ?

Il est évident qu’il faut respecter les caractères physiques du sol. Sa résistance mécanique est fonction de sa composition. La courbe de granulométrie idéale serait un tiers de fines, un tiers de sable et un tiers d’élément gros. Dans les cas trop divergeant de ces proportions, il est conseillé de procéder aux rectifications nécessaires par apport des éléments manquants. L’action du traitement se trouve renforcée.


7. Comment faut-il traiter les sols non cohésifs?


CONSOLID 444 opère essentiellement sur les parties fines de la granulométrie (les fines) qui constituent les liants naturels (par son action coagulatrice). Il est donc nécessaire de mélanger les sols à caractères non cohésif avec un sol á caractère cohésif à raison de 20 à 30%. On trouve presque toujours à proximité du chantier un sol à caractère cohésif.


8. Comment traiter le sol sur le chantier?

  1. Le SYSTEME CONSOLID est applicable directement sur le chantier. Il est également possible de traiter le sol, de le stoker et de décider de son utilisation ultérieure sans être limité dans le temps
  2. Le SYSTEME CONSOLID est la seule façon d’assurer cette souplesse lui confère des caractères irréversiblement acquis.


9. Quelle est la profondeur du sol qui doit être traité ?

  1. En général on traite des couches de 20 à 25 cm de profondeur. Dans +- 95% des cas de CONSLID 444 son utilisés par m2.
  2. La couche supérieure (10 cm) sera traitée d’une manière complémentaire avec le CONSOLID ou le SOLIDRY au cours de la même action malaxage.
  3. CONSOLID 444 1 a 2 litres par m2
  4. SOLIDRY 2 a 4 kilos par m2
  5. La profondeur du traitement dépend essentiellement de l’horizon mécanique fixe. Des économies très importantes seront réalisées à la suite de l’importance obtenue au cours du traitement.


10. A-t-on intérêt à inclure une couche de sable sous le sol traité pour faciliter l’évacuation de l’eau ?

Le traitement avec le SYSTEME CONSOLID rend le sol hydrostatique et réduit massivement la capillarité. Il est néanmoins recommander d’assurer un drainage avant la construction des différentes couches.


11. Quels sont les caractères nécessaires du sol qui doit-être traité ?

  1. Il faut tout simplement se baser sur les règles générales et travailler à l’optimum Proctor ou légèrement au-dessus. Ne jamais traiter un sol avec teneur en eau insuffisante. Le traitement CONSOLID transforme l’eau absorbée en eau libre, ce qui facilite le compactage par élimination des zones de compression imparfaite, essentiellement pour les sols composés de roulé a grande granulométrie.
  2. Le sol traité perd sa faculté d’adsorption d’eau. Dans le cas d’une teneur en eau exagérée au moment du compactage, la résistance augmente du fait de l’élimination du phénomène de gonflement.
  3. Les résultats obtenus augmentent proportionnellement avec les contraintes à la suite de l’irréversibilité et la permanence des caractères obtenus par le traitement avec le SYSTEME CONSOLID.


12. Est-ce que le traitement mécanique est limité dans le temps ?

L’action mécanique de la stabilisation n’est pas limitée par le temps pour un sol traité. En cas de pluie, par exemple, on peut arrêter les travaux et continuer lors de condition atmosphériques favorables sans revenir sur la partie précédente. CONSOLID et SOLIDRY sont applicables dans les mêmes conditions.


13. Le traitement avec le SYSTEME CONSOLID augment-il la portance du sol ?

  1. Le sols perdent leur résistance naturelle par le gonflement résultant de l’augmentation de la teneur en eau. Une diminution du pourcentage de l’eau dans le cas augmente sa résistance CBR (California Bearning Ratio).
  2. Le CBR naturel d’un sol sera au moins multiplié par 3 après un traitement avec le SYSTEME CONSOLID.


14. Pour tous les sols ?

Les essais de terres de tous les continents ont confirmé l’amélioration par traitement aussi bien pour les sols médiocres que pour les nobles. Dans ces derniers cas la valeur CBR a dépassé 230, ce qui correspond á la résistance du béton, confirmé par la réalisation d’une brique avec du sable de Corée inutilisable pour la construction. Par addition de 5% de ciment, la résistance à la compression a dépassé 50 K/N.


15. CONSOLID 444 est un produit liquide qui est dilué avec de l’eau sur les chantiers en tenant compte de la teneur en eau du sol.

  1. Si le sol est trop mouillé, le produit sera moins dilué.
  2. Si le sol n’est pas assez mouillé, le produit sera davantage dilué pour atteindre au moins l’optimum Proctor.
  3. Le pourcentage en poids des produits du SYSTEME CONSOLID à appliquer restera toujours linéaire. Il sera au préalable défini par le laboratoire.
  4. L’addition du SOLIDRY, qui est une poudre, se fera également par malaxage. Cette forme représente l’avantage de diminuer localement la teneur en eau et élimine dans le cas les inconvénients d’un produit liquide.


16. Peut-on injecter ces produits ?

Non ; il faut incorporer les produits du SYSTEME CONSOLID dans le sol para malaxage.


17. Parlez-nous de la perméabilité du sol ?

Le SISTEME CONSOLID réduit la perméabilité d’abord parce qu’il rend le compactage aisé, ce qui provoque une fermeture, et ensuite par le caractère hydrophobe qu’il confère au sol. Ces deux phénomènes réunis amènent l’imperméabilité.


18. Est-ce que le SYSTEME CONSOLID peut améliorer les vases ou les résidus consécutifs aux inondations

Oui, car les produits déposés sont très sensible a l’eau et gonflent énormément. Or le SYSTEME CONSOLID les améliore toujours. Mais il est évident que la planification du chantier doit prévoir le drainage nécessaire et installer les digues.


19. Quand faut-il fermer de sol?

  1. Chaque fois que la teneur en eau atteinte son optimum Proctor ou le dépasse, ce qui provoquerait un gonflement et une destruction de la résistance mécanique.
  2. Dans le cas d’une teneur en eau inferieure à optimum Proctor, il est nécessaire d’adjoindre l’eau indispensable au compactage.Comment calculer la quantité de produit à utiliser : faut-il prendre le poids spécifique du sol en considération? Faut-il calculer son optimum Proctor et le respecter rigoureusement ?

 

20. Comment calculer la quantité de produit à utiliser : faut-il prendre le poids spécifique du sol en considération? Faut-il calculer son optimum Proctor et le respecter rigoureusement ?

  1. Non les produits pour stabiliser les sols ne doivent pas être fragiles ou spécifiques, car aucun sol ne présente une courbe de sédimentation granulométrique régulière ; la teneur en eau est souvent variable.
  2. Nous travaillons avec les normes suivantes:
    1. 1 m3 = 2000 kg
    2. 1 m2 de terre a 25 cm de profondeur = 500 kg
    3. 1 m2 de terre a 10 cm de profondeur = 200 kg
  3. En pratique nous utilisons les quantités suivantes dans presque tout les cas de traitement pour 1 m2:
    1. CONSOLID 444 : 200 cc
    2. SOLIDRY : 3 a 4 kg
  4. Sur le chantier on dilue de CONSOLID 444 avec la quantité d’eau nécessaire pour obtenir l’optimum Proctor.


21. Est-ce que l’action du CONSOLID 444 peut être constatée ?


Oui ; il suffit de réaliser un coulis (eau et sol) très liquide et d’ajouter du CONSOLID 444 pour constater visuellement une agglomération des fines (coagulation). Il y a séparation entre la phase minéralogique et la phase hydrologue. L’augmentation du volume des grains par agglomération est physiquement et optiquement confirmée.


22. Est-ce que les valeurs du sol changent?

Ceci dépend du sol ; en général l’optimum Proctor diminue. La fermeture du sol augmente de 5 à 10%

 

23. Est-ce que les produits son nocifs ?

Non. Il n’y a aucun danger pour les hommes et pour les plantes. Il n’y a aucun additif nocif. Au contraire, par l’élimination de l’eau qui est un solvant et un véhiculeur, la contamination est arrêtée. Le sol traité par le SYSTEME CONSOLID reste hostile à la contamination.


24. Est-ce que les routes traitées son glissantes en cas de pluie?

  1. Oui, pour une raison très simple : les particules fines à la suite du traitement ne se délavent plus. Mais comme le sol traité n’est pas destiné à être utilisé sous forme de bande de roulement, ce phénomène reste sans importance.
  2. Par contre, quand on incorpore au moment du traitement une fine couche de produits concassés à la surface, on obtient une couche anti-poussière et antidérapante d’une qualité exceptionnelle, qui peut également servir de rétention pour l’application de produits bitumeux.


25. Quel est l’avantage du SYSTEM CONSOLID par rapport aux stabilisateurs a base de ciment?

  1. Le ciment peu servir à abaisser la teneur en eau et a lier les particules con cohésives. Il faut de toute façon une granulométrie adaptée a son utilisation pour en faire un produit stabilisateur. Les sols à teneur variable en argile avec éventuellement en plus des inclusions organiques sont des cas à problème.
  2. Si le pourcentage en ciment est trop élevé, la bande de roulement cassera sous la dynamique à la suite des vibrations. Il y a perte d’élasticité. D’où réparation très désagréable à court ou moyen terme. La fissuration dépassera la région traitée pour provoquer des infiltrations d’eau qui annuleront l’effort fourni.
  3. Avec le SYSTEME CONSOLID ces craintes disparaissent. Le sol se munit des propriétés stabilisatrices naturelles et irréversibles. Il est vacciné contre les agressions de l’eau.


26. Parlez-nous du gonflement et de la fissuration des soles traités?

  1. Les produits du SYSTEME CONSOLID additionnés au sol réduisant massivement sa sensibilité envers l’eau. La teneur en eau sera toujours à son minimum. Les propriétés négatives du sol auront disparu. Il aboutira à un état de léthargie en face a l’eau et atteint son immunité pour engager la phase de rochéification. Cet état élimine le gonflement et la fissure.
  2. Traité et compacté, le sol refuse de dépasser son optimum Proctor et restera en général légèrement en-dessous: il a commencé sa bonification qui augmentera par les actions dynamiques.


27. Comment se comporteront les limites d’Atterberg ?


Normalement ces limites celle de la plasticité et de liquidité ne son plus visibles, puisqu’on ne peut qu’apporter le sol traité dans ces cas portées par mélange forcé avec l’eau. Des changements distincts se montreraient aux endroits de mesurage.


28. Où peut-on utiliser d’une manière avantageuse les additifs du SYSTEME CONSOLID?

  1. Chaque fois que le sol est utilisé pour la construction et surtout chaque fois qu’une stabilisation se trouve confrontée à des problèmes:
    1. Route en terre
    2. Génie civil
    3. Construction en terre
    4. Réservoir d’eau : élimination de l’infiltration


29. A quel niveau doit-on faire appel au SISTEME CONSOLID dans le cadre d’une construction de route?

  1. Dans tous les cas où l’utilisation de la terre in-situ évite les frais de transport d’autres matériaux. Il ne faut surtout pas oublier que la majeure partie des dégâts après la construction provienne du corps enterré de la route à la suite de l’infiltration d’eau, ce qui implique une destruction avant réparation. Ces opérations avoisinent le coût d’une nouvelle construction.
  2. Chaque terre in-situ demande son prix :
    • Ou bien on l’élimine par transport pour la remplacer par des matériaux plus stable qui de toute façon subiront une détérioration à moyen terme par l’action de la capillarité.
    • Ou bien on la traite sur place avec le SYSTEME CONSOLID pour :
      • Economiser les frais de transport
      • Disposer d’un corps de route durable avec des qualités de stabilisation irréversible.
  3. Quelle que soit la terre et son utilisation, elle devrait être traité d’abord avec le SYSTEME CONSOLID afin d’obtenir cette amélioration définitive que garantit contre le vieillissement prématuré, conséquence de la capillarité et des zones de compression imparfaite.


30. Est-ce que les produits du SYSTEME CONSOLID sont seulement actifs sur les fines?

Les sols à granulométrie très élevée se stabilisent sans difficulté et conservant ce caractère à la suite de la suppression naturelle de la capillarité. Les produits du SYSTEME CONSOLID agissent et font réagir dans ce domaine.


31. Comment trouver le dosage idéal pour l’utilisation des produits du SYSTEME CONSOLID ?

Dans +- 95% des cas des différents types de sols, le dosage des produits CONSOLID 444 & SOLIDRY reste inchangé. Le résultat escompté sera toujours obtenu dans ces cas. Si les tests du laboratoire définissent un degré de changement, les rapports seront modifiés.

32. Quels sont les tests à exécuter au laboratoire ?

  1. Il s’agit en premier d’identifier et de classer le sol. On définira les limites d’Atterberg, l’optimum Proctor, la courbe granulométrique, l’étude du gonflement. Par la suite, on effectue les tests de capillarité en posant l’éprouvette sur un lit de sable saturé d’eau ou dans un lit d’eau dont la hauteur de 2 cm sera maintenue pour compenser l’évaporation ainsi que l’absorption de l’éprouvette. Dans ce dernier cas on constate également le comportement sou l’eau de la terre traitée.
  2. Le test CBR doit se faire après séchage de l’éprouvette et non après le malaxage tel pratiqué d’une manière traditionnelle.


33. Quels sont les tests à exécuter au laboratoire ?

  1. Les produits amènent un meilleur compactage, donc une fermeture du sol. La capillarité sera fortement, sinon totalement réduite. Le délitement de l’éprouvette sans eau est nul. La valeur CBR sera multipliée par 3 par rapport à l’éprouvette non traitée.
  2. Le test CBR doit être effectué après séchage naturel de l’éprouvette traitée. Il faut éviter le séchage a l’étuve, étant donné que les températures trop élevées risque de dénature le produit.


34. Est-ce que ces valeurs ajoutée on une influence sur la planification du chantier et de son coût ?

  1. Oui, le comportement mécanique amélioré du sol permet l’utilisation sur place et évite les frais d’apport de matériaux souvent coûteux. On évite le transport des matériaux dans le sens aller et retour.
  2. Les différents additifs du SYSTEME CONSOLID permettent toujours de trouver une solution pour améliorer les couches supérieures et inférieures du corps de la route.
  3. Par exemple, si pour un corps de route on nécessite trois couches de matériaux différents totalisants 60 cm d’épaisseur, il suffit de traiter le sol in-situ 35 cm de profondeur pour obtenir la même portance.
  4. Ces possibilités évitent l’échange des matériaux et réduisant de 20 a 50% le coût de la mise en place du corps de la route.


35. Quel est le pourcentage minimum des fines d’un sol pour permettre au SYSTEME CONSOLID de provoquer les résultats désirés ?

Pour obtenir mécaniquement une fermeture correcte du sol, le pourcentage des fines est évalué au minimum à 20 ou 30%. Ce sont ces fines cohésives (argile, limon) qui donnent la résistance mécanique correcte. Dans le cas où la saturation maximale des fines rend le sol trop cohésif, il est indispensable d’ajouter du sable ou d’autres matériaux à granulométrie plus élevée afin de rendre l’action mécanique de malaxage possible.


36. Comment envisager l’application du SYSTEME CONSOLID pour la construction d’une route de grande circulation?


  1. L’ingénieur connaît les sous-couches, les matériaux présents et la valeur de la portance à obtenir. Il procède aux calculs de la statique recherchée.
  2. Etant donné que n’importe quelle terre subit une amélioration d’au moins 3 fois son CBR naturel et initial, l’apport de matériaux nobles peut être fortement réduit ou totalement supprimé. L’introduction des produits se fera par malaxage intime sur place.


37. Est-ce que l’utilisation du SYSTEME CONSOLID est indiquée pour la construction de route à faible coût et a faible circulation?

Oui ; la technologie de mise en oeuvre reste la même en utilisant les matériaux in-situ. Il sera essentiel de protéger justement ces routes contre la dégradation par infiltration d’eau. Le SYSTEME CONSOLID est donc particulièrement indiqué car il donne les moyens de la durabilité et réduis les frais d’entretien.


38. Est-ce que les produits du SYSTEME CONSOLID ont uniquement une action hydrophobe?

Non; les produits agissent également sur le comportement des caractères du dol. La complexité de ces caractères dépend de la granulométrie ainsi que du pouvoir cohésif. Les produits provoquent une coagulation qui réduit la surface granulométrique interne.


39. Quels sont les effets de vos différents produits?


  1. Le CONSOLID 444 un liquide représentant le produit de base. Il provoque une agglomération irréversible des parties fines et réduit de ce fait les surfaces spécifique actives des composants mécaniques du sol. Il réduit ou supprime la capillarité.
  2. Le SOLIDRY qui est une poudre avec la particularité de réduire de ce fait l’excédant de l’eau sur le chantier. Il sera utilisé également pour les sols à forte concentration de sel. C’est un produit par excellence à utiliser d’une façon efficace pour stabiliser les sols souvent inondés.


40. Doit-on respecter rigoureusement l’optimum Proctor pour appliquer le CONSOLID 444 ?

  1. L’optimum Proctor est la limite inférieure de la teneur en eau pour le sol a traiter.
  2. Il est préférable d’agir avec une teneur en eau légèrement ou peu au-dessus de l’optimum Proctor car le produit liquide a besoin de plasma ou d’un véhiculateur pour réagir. Il ne peu pénétrer ou progresser qu’à travers la présence de l’eau. Les mottes de terre, les nodules, les agglomérats d’argile ou le limon sec, ne pourront donc pas être traités et représentent un danger de gonflement du sol.
  3. Il en découle la nécessité d’une scarification ou d’une pulvérisation afin d’obtenir un malaxage intime. Si nécessaire ajouter sable, ciment, chaux.


41. Est-ce que les tests de laboratoire son indispensable?

Bien que +- le 95% des sols réagissent favorablement, il est toujours prudent de procéder à un minimum de contrôle. Parfois un sol d’aspect favorable renferme des pièges. La prudence est indiquée.


42. Quelles sont les autres plages d’utilisation du SYSTEME CONSOLID en dehors de la construction des routes ?


Le SYSTEME CONSOLID est à utiliser chaque fois qu’on veut obtenir une stabilisation ou une amélioration des sols pour quelle que raison que ce soit. Souvent là où les sols sont intraitables par le ciment et la chaux, le traitement lui confère des qualités qui rendent ces produits efficaces à des dosages très faibles situés souvent entre 1 et 5%. Par exemple : briques de qualité en terre crue, ér

Indice/Index